Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Je savais pas où foutre ca. Et ici ça me semble bien parce que j'ai éprouvé beaucoup de haine quand j'ai vu ça.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Au risque de me prendre un lynchage, je trouve que ça position de defend
@Jeffiejef: Il y a des arguments pour le contre qui peuvent se discuter et sa déclaration est sortie du contexte.
Mais en soit, dans cet extrait, elle ne sort aucun argument valable je trouve, elle est juste contre pour etre contre.
@Jeffiejef: Ca se défends de quoi? Je suis curieux d'entendre ca
@Divico: En vrai, je pense que ça revient un peu au même que le "achever une bête en souffrance est un geste noble". Du coup, en suivant ce principe, la bête en souffrance étant le malade qui douille sa mère, baaaah il aurait le droit d'abréger ses souffrances.

Perso, je trouve qu'elle le dit mal, aussi parce que c'est difficile comme sujet abordé puisque sujet très épineux et giga tabou, mais si ce qu'elle entend est "on devrait avoir le droit d'accepter que des gens en souffrance veuillent mettre fin à leur vie", bah je suis d'accord. C'est un peu comme l'acharnement thérapeutique qui est à proscrire puisque ce n'est bien finalement que pour l'entourage du malade, alors que ce dernier a juste envie d'être en paix.

CSB: Ça me rappelle en psycho, une prof qui nous avait expliqué que la seule façon de sortir de la mélancolie (ndlr: mélancolie = dépression XXXL), c'était la mort. Qu'une de ses patientes avait fait 32 tentatives de suicide, la 33e étant la bonne. Quand je lui ai demandé "pourquoi on la laisse pas mourir ?" on m'a sorti "parce qu'elle n'est plus elle-même, elle est malade". M'enfin si la seule issue est la mort et que la personne veut juste en finir avec sa gigantesque souffrance, baaah... C'est son choix, et elle souffrira pu, et son entourage pourra être """content""" qu'elle ne souffre plus.
@GraysonPoulet: En fait, comme elle dit juste comme avant que ca coupe, elle veut pas que ce soit inscrit dans la loi. Elle préfère qu'un mec se suicide par lui-même plutôt que la loi permette de créer des espaces ou les gens peuvent mourir dignement
@GraysonPoulet: Justement, elle dit elle-même, les maladies dégénératives, c'est une belle saloperie, vous allez morfler, c'est légitime d'avoir envie de crever, mais vous devriez continuer à faire ça sans aide, sans moyen sans douleur, avec le risque de survie mais de séquelles, dans un contexte non sécurisé (pour tous les autres), sans possibilité de faire ses adieux correctement avec ses proches,...

(Ceci dit, je mettrais quand même un bémol sur l'exemple des troubles mentaux. Ils ne pensent plus de manière saine, mais c'est pas forcément inéluctable. Parler d'euthanasie dans ce contexte, je trouve que c'est un peu comme amputer un membre fracturé au lieu de mettre un plâtre.)
@Divico: Ah. Ok. J'avais mal compris. Du coup, en effet, c'est une pute. Un malade coute des thunes donc devrait crever, bah putain, salope.

@Amok: Bah lol hein. Comme j'ai dit à Divico, c'est du foutage de gueule. Hallucinant ok, je comprends que ça vous révolte. J'avais compris le truc de travers.
(Quant aux maladies mentales, je suis d'accord, mais pour les maladies soignables. Là, ma prof insistait bien sur le "t'es mélancolique, tu ne vis que pour mourir, tu ne peux guérir de cette maladie qu'en crevant", donc bon... Si c'est inéluctable, bah... autant réduire les souffrances, parce que c'est illogique, le patient souffrant à mort (lol) et sa famille le voyant se désagréger. Mais si moyen de s'en sortir, go continuer par contre, oui)
@Divico: On peut penser aux questions d'héritage et a toutes les malversation qui en découlent par exemple.
Pour moi c'est le seul argument qui mérite débat, afin de trouver des solutions pour eviter ces comportements bien entendu.
Etre pour c'est bien, mais il faut débattre pour pour avoir toutes les cartes en main et ne pas faire les choses bêtement.

Edit : après il y a un autre débat annexe, qui est qu'on ne devrait peut être pas obliger quelqu'un (personnel medical j'entends) qui ne veut pas euthanasier à le faire (que ce soit a l'encontre de ses conviction ou de sa religion).
@Divico: T'es sérieux, tu piges pas mon commentaire ?
Tu veux que je le dise en suisse ?
@PunkyZlip: Je comprends pas ce que viennent faire les héritages et d'éventuels malversation la dedans
@Divico: Tu es vieux (ou même pas en fait), je suis ton fils ou ton neveu, je veux ton héritage.
Je fais en sorte qu'on te diagnostique une maladie horrible.
Hop, à moi l'héritage.

Autre cas, tu as une maladie pas cool, mais certaines personnes peuvent vivre avec, malgré les gênes et les douleurs, mais je suis encore ce connard de fils/neveu et je te lave la tête pour que tu demandes l'euthanasie.
Hop, à moi l'héritage.

Tu conviendras qu'il faut faire attention à ce genre de cas et si tu veux y faire attention, il faut au moins y penser et en débattre pour fixer des règles et des limites et pas juste dire, "okay, n'importe qui peut se faire euthanasier du moment qu'il le demande".
@PunkyZlip: Alors en fait, avant de pouvoir de bénéficier d'un suicide assisté, tu vois pas mal de psy et de médecin, autre que ton médecin référent. Et je viens de vérifier en Belgique et en Suisse c'est quasiment le premier point qui est surveillé avant de continuer plus loin. Donc, non tu peux pas juste dire "je veux mourir" et hop on te plante l'aiguille dans le bras.

Et pour les soignants, évidemment que c'est sur la base du volontariat et même en Suisse c'est une association créer exprès qui vient le faire dans la structure ou est le malade ou tu peux aller dans leurs locaux pour le faire
@Divico: Encore faut il en débattre non ?
Parce que pour le moment il n'y a pas de texte qui l'encadre en France.
@PunkyZlip: Ah ben il pourront des parlementaires ont déposé plus de 3000 amendements, mais après je pense que ca sera prévu de base dans la loi
@GraysonPoulet: (Btw, elle est pas contre les soins palliatifs, elle semble juste contre le suicide assisté. En mode, "ok, crève si tu veux, mais démerdes-toi")

Ouais mais ça reste très péremptoire de sa part de balancer "tu peux pas en guérir". La psychiatrie est encore une discipline qui a beaucoup de progrès à faire, et nous avons avec les capacités d'imagerie et de génotypage actuelles, entre autres, des possibilités de faire de très grands progrès rapides ; il n'est pas impossible qu'un incurable aujourd'hui puisse vivre sa vie confortablement demain. Ce serait dommage qu'il y ait eu un traitement irrémédiable entretemps.
@Amok: Oui mais qui te dit que le traitement ne serat pas disponible avant 10-15 voir 30ans? Est-ce que la personne souffrant de mélancolie doit souffrir tout ce temps dans l'hypothétique espoir de voir un traitement?
@Divico: Honnêtement, ce serait bien arrogant de ma part de dire ce qu'ils devraient faire. Je sais pas ce que c'est de vivre ça au quotidien, je sais pas à quel point ils peuvent être soulagés à l'heure actuelle s'ils le peuvent un tant soit peu, si y a des pistes thérapeutiques ou médicamenteuses prometteuses.
J'me dis juste que c'est pas forcément aussi inéluctable que si on t'annonce que 80% de tes neurones vont lâcher dans les trois prochaines années quoi, donc j'ai du mal à encourager une solution aussi radicale.
Elle est atteinte de connerie dégénérative, elle veut pas sauter d'un pont cette connasse ?
Nan mais c'est bon elle a raison à la fin. Déjà qu'ils vont pu rapporter de pognon au bout d'un an, on va pas en plus devoir avoir de la compassion quand même !
@Amok: Mais ho, pense un peu à tous les cheminots qui passent la balayette pour nettoyer les voies après un "incident voyageur"
"Barbara Lefebvre est une enseignante française et essayiste née en 1972 à Paris."

Rassurez moi, elle donne pas cours à des gens quand même ?
@taikan: si, elle intervient aussi dans les grandes gueules sur RMC.
Rien de nouveau sous le soleil. C'est une catho la barbara. Par contre, la grosse morgane qui fait sa vierge effarouché alors que c'est une suceuse de première des grandes gueules, et qu'elle essaie de faire sa petite pub vu que maintenant elle est parti bossé sur Paris, elle essaie de se tailler une e réputation. Pauvre conne gnagnagna
@Godela: Une catho pour le suicide ? On connait pas les même catho
@taikan: tu as des catho pro migrants et anti migrants aussi.
@taikan: il paraît que les cathos aiment leur prochain
Au début je croyais qu'elle était pour l'euthanasie, je comprenais pas votre haine
@lemaurinois: elle est pour l'auto-euthanasie, methode qui à fait ses preuves au fil des années avec pas mal d'originalité.
Dans un sens, ce n'est pas mal de nous montrer que des gens pensent comme ça. Ca nous rappelle que certains droits acquis de haute lutte peuvent nous échapper...
Ca serait con qu'elle chope une maladie dégénérative...
aaaaaaaah putain ca m'as tendu les nerfs un trud de fou!
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...