Chargement...
Menu Groupes

Not sure if bisounours or...

Partout sur Choualbox je lis que le gouvernement se moque de nous, comme le faisaient les gouvernements précédents. On se ferait entuber de tous les côtés.

Je suis d'un naturel assez naïf et j'ai la chance de mener une vie confortable. Est-ce pour cela que je n'ai pas du tout le sentiment de me faire avoir ?

Bref, expliquez moi concrètement en quoi l'Etat m'entube.
Not sure if bisounours or...
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Parce qu'il n'a pas du tout mis en œuvre le programme pour lequel Hollande a été élu. En gros...
Je pourrai donner des exemples pourquoi on se fait enculer, mais moi il y a des trucs qui me tracasse beaucoup plus en ce moment, du genre pourquoi ton pseudo c'est kylon inversé.
@Supertotor: "kylon" sans la majuscule...j'y tiens. Et moi aussi je me pose cette question.
Les gens veulent savoir.
@feiho: kaillonne *
Sans la majuscule bordel!!!

@kylon: A ton avis, il faut dire "no lique" ou "no laillke"?
@Supertotor: J'en sais rien. Demande à l’intéressé.
Bon, ca va être long. Je te donne une vision (très) à gauche, qui est la mienne.

En 1789, après des problèmes sociaux intense et une famine, l'état (alors dirigé par un roi), décide de mettre en place un système relativement démocratique: récupérer les plaintes de toute la population (avec les cahiers de doléances), pour essayer de changer le fonctionnement des choses.
Rapidement, la situation s'envenime, on décide de dégager les nobles et de buter le roi. mais avant de le tuer, on constitue une assemblée. Au début est décidé si le roi doit conserver un droit de veto. ceux qui sont pour se placent à droite, les autres à gauche.
Le but d'origine de la révolution est d'instaurer la démocratie, le "pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple". Une guerre a lieu entre les démocrates et les républicains. Pour simplifier, les républicains sont contre la démocratie, et veulent un système représentatif. ce sont des bourgeois. Techniquement, le peuple s'est fait enculer sa démocratie au moment ou on a choisi d’être en république. je te conseille de lire les déclarations de Sieyes sur la démocratie, ca vaut le coup.
Depuis quelques centaines d'années, l'idée de capitalisme fait son chemin. le concept n'est pas encore formalisé, mais avec la révolution industrielle, il devient possible de gagner beaucoup d'argent sans vraiment travailler et sans avoir de domaine, de titre ou quoi que ce soit. En possédant les moyens de productions, la bourgeoisie capte une partie de l'argent produit par le travail des ouvriers, et vit confortablement du travail des autres. Les ouvriers ont des conditions de vie très dures (tu peux lire du zola pour en savoir plus). funfact: a ce moment la, il y a un impot sur les portes et fenetres, pour que les grandes maisons toutes jolies soit bien taxés. les plus pauvres ont des habitations sans fenetres, avec comme seule aération la porte.
Bref, à ce moment, il y a des gros problèmes de santé publique, et de très grosses inégalités. il commence a y avoir des penseurs qui s'opposent totalement à ce système. C'est le courant anarchiste/communiste.
En 1905, l’ancêtre du ps est crée par jaures, pour essayer de créer un monde plus juste. C'est l'ancetre du ps. Dans sa déclaration de principes, il est dit "le parti socialiste [...], n'est pas un parti de réforme, mais un parti de lutte des classes et de révolution.". Ce parti finit par accéder au pouvoir, et mets en route de nombreuse réformes (congés payés par exemple).
Après la seconde guerre mondiale, le monde se reconstruit. On fait venir de la main d'oeuvre de l'afrique du nord, et les années 50 sont assez dures. Mais avec les années 60, la france retrouve son statut de grand pays, avec une économie forte. Le climat social est alors assez tendu (conservatisme social, guerre d'algérie, guerre froide principalement), les années précédentes ont été très dures pour la population, et en 68, un embryon de révolte commence. Il n'ira pas au bout, mais permettra de rééquilibrer les forces entre salariat et patronat.
Pendant ce temps, la bourse profite des avancées technologiques, et avec les débuts de l'informatique, il devient possible de parier non pas par telephonne, mais par ordinateur. les années 80 consituent un pivot dans l'équilibre des forces fiancieres.
Les années 80 sont aussi marqués par l'arrivée au pouvoir de Thatcher, "la dame de fer". C'est une sorte de fillon en plus dur: répression des manifestations dans le sang, rigueur économique, et introduction du libéralisme à grande échelle.
On est maintenant en 1981. Après une période faste assez longue, la france va mal. Les francais élisent miterrand qui arrive comme un sauveur. il est l'homme providentiel, qui va a la fois sauver le pays économiquement et mettre en place de vraies mesures sociales. Sauf que rapidement, il "trahit", et commence a appliquer une politique libérale. Depuis 83 environ, la gauche sociale n'existe plus. Tout cela initié par thatcher en grande bretagne et appliqué petit a petit partout en europe.

Economie :
Depuis, les gouvernements libéraux s'enchainent et se ressemblent. Ils mettent en place des politiques proches, qui donnent toujours plus d'argent aux joueurs de la bourse, et toujours moins aux salariés. Les écarts de richesses aujourd'hui sont bien plus grands que tout ce qui s'est vu depuis le 19eme.
La bourse détourne en gros 1/3 du pib francais. Sans la rémunération des actionnaires, on rembourse la dette en 3ans. On double le salaire de presque toute la population. Evidemment ca ne marche pas comme ca, c'est juste pour donner un ordre d'idée.

Social :
On est en pleine regression. les droits des travailleurs disparaissent, et avec macron ca va continuer. L'ultralibéralisme a pour but de faire disparaitre les salariés au profit d'indépendants qui pourront donc être licenciés à tout moment, et sans indemnités. C'est de la précarisation de masse. Les différences d'espérances de vie entre les riches et les pauvres sont énormes. les hommes gagnent 25% de plus que les femmes. On agite le chiffon du fn pour faire accepter cette voie aux gens.

Politique :
Il y a, depuis longtemps, une tentative de destruction de la vie politique. Le principe même de faire de la politique, c'est de menrer une action globale pour faire passer des mesures s'appliquant à tous. Le vote, c'est casser cette idée d'action de groupe. On choisit un président, et pendant 5 ans, il a carte blanche. Hollande n'a pas respecté ses engagements. pire, il a fait l'inverse. Apres le beau discours du bourget, "mon ennemi c'est la finance", il nous présente son successeur, un banquier qui fait parti des quelques milliemes les plus riches de la population.
Sans parler des autres systemes mis en place, comme par exemple les législatives. Le principe, c'est que sans majorité absolue, les deux plus gros candidats passent au second tour. Les autres aussi, dans le cas ou ils ont rassemblé plus de 12.5% des inscrits. pas des votants, des inscrits. Le but est de bloquer les possibilités d'accès au second tour des partis autre que les partis principaux. Tout est fait pour créer un systeme de bi partisme, et maintenant, ces deux partis fusionnent avec macron.

J'aurais tellement plus à dire, mais c'est déja pas mal long.
Si tu veux en savoir plus sur les méfaits du libéralisme, tape 1
Si tu veux en savoir plus sur la corruption et le détachement de la réalité des politiques, tape 2
Si tu veux en savoir plus sur autre chose, tape 3 et explique toi
EDIT : j'ai meme pas parlé de l'écologie, de notre rapport a la nature, de la corruption des médias, de la destruction de l'art


EDIT 2 : j'ai pas été clair sur le pourquoi de mon rappel historique. L'idée, c'est qu'on se fait enculer depuis la révolution, mais qu'une fois de temps en temps, pendant une dizaine d'années, on avance vraiment sur le plan social, qui est d'après moi le seul réellement important. aujourd'hui, on ne parle que d'économie mais c'est très secondaire en fait
Nolyk
op
@Kaazhan: Merci pour cette vraie réponse et pour le temps que tu as dû passer à la rédiger.
J'avoue ne pas avoir assez de recul pour critiquer le fonctionnement de la 5e république, et pas assez de connaissances économiques pour juger de si on pourrait faire autrement.
Un tiers du PIB qui disparait, c'est ahurissant ? Je taperais bien '3' pour que tu m'expliques ça.
@Nolyk: J'ai fait un abus de language, pardon. Je parlais du cout du capital. Ca inclue aussi l'argent que récupèrent les grands patrons.
Le pib de la france est d'un peu plus de 2 000Milliards d'euros par an.
Le coût du capital représente environ 700m. Cette part représentait environ 25% du pib dans les années 70 (ce qui est déjà d'après moi beaucoup trop). Lors de la crise de 2008, on venait d'atteindre les 33%, aujourd'hui, on est retombé légèrement en dessous de 30%.
Bref, sur ces 30%, dans un système capitaliste, je peux comprendre qu'une partie soit utile, mais la totalité ? je ne peux pas y croire une seule seconde. Il s'agit ni plus ni moins que d'un détournement d'argent avec l'aval de l'état.
Il faut bien voir aussi que la rémunération des actionnaires est en plein boom, et ca ne fait qu'augmenter depuis la crise de 2008. renseigne toi lur la progression de leur rémunération, il me semble qu'on est passé de 25% à 60% de la part des bénéfices des sociétés qui revient aux actionnaires sur les 15 dernieres années. Ce qui veut dire qu'on vole de l'argent aux salariés d'une part, puisque ce sont eux qui ont fournis le travail permettant de dégager le bénéfice, mais on vole aussi l'innovation, puisque la "recherche", l'amélioration des moyens de production, etc. ne bénéficie pas non plus des bénéfices comme il se devrait.

Je pense que l'actionnariat est une gangrène. Sur le principe, l'idée est simple: des riches prêtent de l'argent à des moins riches, qui ont des projets à réaliser.
Sauf que cela suppose beaucoup de choses :
- inégalité des capitaux. pour être actionnaire, il faut posséder des fortunes. Ca suppose donc que des gens possèdent de quoi faire vivre des milliers de personnes, mais le gardent pour eux.
- privatisation des moyens de production. Pourquoi les machines destinés a produire n'appartiendrait pas plutôt à l'état ? C'est plus ou moins ce qui s'est passé pendant longtemps. par exemple au moyen age, les moulins produisaient de la farine. Ces moulins appartenaient à l'incarnation de l'état (en seigneur), et les paysans l'utilisaient contre une taxe.
- rétention d'argent: les capitaux qui appartiennent à une personne sont bloqués, et n'iront pas dans la poche de consommateurs. La théorie qui dit que faire gagner plus d'argent aux riches permet d'augmenter la croissance à été démontée par le FMI. Ca ne marche pas, le seul moyen de faire monter la croissance est l'enrichissement des plus pauvres.

tld:dr nous vivons dans un système malade. Comme le dit lordon (en fait spinoza vu par lordon), les systèmes (les administrations, les états, les instances politiques, bref, tous les groupes humains régis par des règles) s'emballent et finissent par dépasser leurs objectifs initiaux, pour continuer sur la même voie avec une énergie redoublée, même si ce comportement est destructeur. C'est pour moi le cas du libéralisme. Il repose sur un dogme que je trouve absurde (le capitalisme), et se contente de persévérer dans une voie qui manifestement est dangereuse pour la vaste majeure partie de l'humanité. Mais le système s'est emballé dans une fuite en avant éperdue. Les inégalités grossissent de plus en plus vite, les actionnaires gagnent de plus en plus d'argent, les politiques s'assument de plus en plus comme des gros fumiers ultralibéraux...
Le coté positif, c'est qu'on vit une époque particulièrement intéressante au niveau historique
Nolyk
op
@Kaazhan: Merci pour l'explication !
Maintenant je tape 3 pour en savoir plus sur toi. Tu as développé ce savoir et ces idées seul ? Ou dans le cadre de tes études ? Autre ?
@Kaazhan: Pour vulgariser la politique, on peut dire que tu es doué! C'est effectivement comme ça que je vois la société actuelle: Surconsommation, enrichissement des riches et appauvrissement des pauvres. Les petits partis d'autrefois montent en flèche, soulignant la détresse des citoyens (même phénomène en Belgique). Comme toujours, l'Histoire et le changement se fait dans la révolution et bien souvent (et malheureusement) dans la violence. Ne crois tu pas qu'un jour nous puissions revivre un genre de Révolution, la fin d'une Vème République peut être?
@Kaazhan: Tu peux continuer d'écrire stp, c'est vraiment bien résumé et plaisant.
@Kaazhan: C'est la première fois que je bande devant une leçon d'histoire. Cette vulgarisation de la politique est très plaisante à lire.

Deux choix se posent à toi:

Soit tu continu pour que je me touche encore un peu. Soit on joue à pousse-crottes tous les deux. Mais ne me laisse pas sur ma faim comme ça...
@Nolyk: C'est totalement autodidacte, je suis ingénieur en informatique, pas trop de rapport. Par contre je suis beaucoup aidé par mes loisirs et mon entourage: je parle beaucoup de politique avec mes parents depuis que j'ai 15ans, et mes amis proches sont presque tous fortement politisés, la majorité de mes soirées sont boire + discuter de l'actu jusque a 2h du matin.
En plus de ca, je lis pas mal de bouquins de sf (qui est actuellement pour moi le seul courant littéraire qui arrive a mélanger un récit intéressant et une réflexion sur des sujets complexes), je lis pas mal la presse aussi (de tout, je traine sur des sites d’extrême droite, sur les journaux classiques un peu moins sur les journaux d’extrême gauche puisque c'est un point de vue que je connais déjà).
Bref, je suis en train de me mettre a la philosophie parce que certains auteurs récents m’intéressent, mais je ne peux pas les lire a cause de lacunes (en philo, j'ai vraiment pas lu grand chose) assez larges. Du coup je suis en train de rattraper ca, une fois que j'aurais bien avancé je ferais surement une box sur le sujet, histoire que des chouals intéressés puissent se lancer la dedans.

@Netzah: @kylon: @n0MOre: merci, ca fait un moment que je me demande si je vais pas me lancer dans une série de box histoire (en gros histoire de france, de 400 à aujourd'hui, avec des box courtes pour ce qui est vieux, et plus détaillés pour ce qui est récent). C'est un sujet qui m’intéresse beaucoup, et je crois que c'est indispensable pour bien comprendre ce qui se passe aujourd'hui. Rien n'est décidé, mais c'est assez probable que je fasse quelque chose dans ce style. wait&see
En tout cas merci, ca fait plaisir
@Kaazhan: C'est clair que quand on est jeune on voit l'histoire à propos de différent sujet, les guerres, la politique, etc.. mais pour ce qui est du présent c'est plus complexe car il faut l'analyser soit même ou alors il faut s'intéresser a fond sur beaucoup de sujet, ce qui prends du temps. Ce n'est pas ma passion mais quand c'est bien résumé c'est cool à lire.
@Kaazhan: L'enculerie était posée de base :
« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » (Discours du 7 septembre 1789, intitulé préciséement : « Dire de l’abbé Sieyes, sur la question du veto royal : à la séance du 7 septembre 1789 »
@Serious: c'est ce que je disais plus haut, l'abbé sieyes était un sacré connard qui a milité contre le peuple.
Mais aujourd'hui, dans l'imaginaire collectif, dans ce qu'on nous apprends a l'école, c'était un mec cool, un mec du clergé au cotés du peuple.
Pareil, on nous apprends que Robespierre était le dernier des salauds alors qu'en fait c'est beaucoup plus compliqué que ca et que les dernières recherches tendent a montrer que c'était surement quelqu'un de très bien qui a fait son possible, mais qui était entouré par des tarés.
Ouh putain.
Tu connais l'upr ?
Sûrement parce que t'es riche ?
Qu'est-ce que tu veux qu'on te dise, à part de ne pas prendre ton cas pour une généralité et de t'ouvrir à comment d'autres gens peuvent vivre leur vie ?
@Tokooran: Perso, même en étant riche, je ne sais pas comment on ne peut pas comprendre qu'on vit dans un monde de merde à part en étant un gros connard qui pense qu'à sa gueule ou en n'ayant aucune ambition et se dire que ce qu'on a est déjà assez bien.
Nolyk
op
@Tokooran: D'une part non, je ne suis pas riche mais j'ai conscience de la chance que j'ai de ne pas être pauvre.
D'autre part, tu ne réponds pas du tout à la question. Alors en quoi l'Etat t'entube quand tu es pauvre ?
@Dune: faut quand meme remettre les choses à leur place : on vit bien en france. Je dis pas que c'est facile tous les jours pour tout le monde mais quand tu vis en France, tu es quelque part déjà un privilégié
@Dune: La vache, on dirait la stratégie de MLP hier soir. On te pose une question, tu réponds par de l'attaque, sans apporter le moindre argument.
Nolyk
op
@Offerzo: Franchement ouai ! Du coup j'hallucine un peu sur le niveau de gueulage global du site. Tout est loin d'être parfait, mais de là à dire qu'on se fait gang-bang par nos dirigeants...
@Nolyk: Tu payes des impôts qui servent en parti à payer leurs notes de frais astronomique, leur non présence à l'assemblée et leur retraite dorée alors qu'ils ont pour la plupart un bilan plus que pitoyable. Si ça te suffit pas...
@Nolyk: Les citoyens blancs on s'en tire pas trop mal, même les ouvriers... Mais il est pas que question de nous, si ?
@Dune: Ton ambition a l'air assez mal placée, monsieur carriériste.
Nolyk
op
@Daboulganiech: Ok pour les abus et l’absentéisme à l'Assemblée. C'est vrai que ça fait mal au cul.
@Rodinot: Le but n'était pas de répondre à une question. Après si tu veux des arguments j'en ai pleins. Je n'en ai pas parlé parce qu'ils me semblaient tous assez évident pour que ce ne soit pas nécessaires. Je te les résume en 1 mot chacun : Ecologie, Guerre, Egalité, Liberté, Fraternité, Compétitivité, Corruption et y'a surement beaucoup d'autres raisons que je n'ai pas cité.
@Dune: Perso j'ai conscience que c'est un Monde de merde mais par là je veux dire que je me focalise par que sur la France, de manière générale, ça sent la fin. Même si par ci et par là il y a de belles choses qui arrivent, elles sont tout de suite écrasé par la médiocrité moyenne des gens d'aujourd'hui. La politique ne m'intéresse pas car ça ne changera rien pour moi mais ça me préoccupe quand même pour les conséquences que ça aura sur certaines personnes, mais sinon pas plus que ça.
@Offerzo: Ouais t'es plutôt du genre aucune ambition que gros connard en gros.
@Dune: qu'est ce que tu appelles ambition ? Car on peut mettre des choses derrière ce mot
@Gooby: J'ai mal formulé, "même en étant riche" voulait dire même en me mettant dans la peau d'un riche.
A moins que tu ne parlais pas de ça et dans ce cas j'ai pas compris.
@Dune: Ce n'est pas moi qui ait besoin d'arguments, mais OP. S'il pose la question, c'est que ce n'est pas si évident pour lui ;)
@Offerzo: Vouloir un pays où la presse est libre ? Où le gouvernement n'a pas de corruption et d'emplois fictifs un peu partout et en a enfin quelque chose à foutre de l'écologie qui est le point le plus important mais celui dont ils parlent le moins ? Vouloir la fin du racisme ? La fin des gens qui se marchent dessus pour être au sommet plutôt que de s'entre-aider ? La fin de la loi du travail (qui va ne faire qu'empirer) ? Etc., etc.
@Rodinot: A la base je voulais juste répondre à Tokooran.
@Dune: ah oui mais non le monde des bisounours ca existe pas, c'est pas réellement possible en fait. L'humain est comme ça, tu pourras jamais empêcher qu'un mec veuille niquer l'autre, ou les abus dès que t'as un peu de pouvoir sur les autres. C'est la triste réalité. On peut bien sur essayer d'améliorer les chose mais la fin du racisme ou de la corruption ca n'arrive jamais. Et sur ces points, qu'on soit bien d'accord il y a des problèmes, on a bien sur beaucoup de choses à améliorer, mais on est loin d'être les plus à plaindre.
@Dune: Ta notion de l'ambition a l'air de reposer sur le travail et sur la génération d'argent.
@Offerzo: Peut-être que si on n'avait pas un pays de merde, les pays encore plus dans la merde se porteraient mieux, non ? Notamment ceux auxquels les pays moins à plaindre vendent des armes.
@Gooby: Dans ce cas tu as mal compris. C'est tout le contraire de ma mentalité et on me fait très souvent le reproche de manquer d'ambition sur ce point d'ailleurs. Je supporte pas le principe de travailler pour gagner de l'argent. C'est même la principale raison pour laquelle j'ai démissionné de mon dernier job. Pour moi le but d'un travail est de rendre service et idéalement faire ce qu'on aime.
Parce que t'es pas un putain de branleur fait rien de ses journées et qui rêve d'un monde meilleur sans jamais lever son cul de son ordi contrairement à la majorité ici.
@Exa634: Les gens comme toi me dégoutent plus que les gros racistes
@Kaazhan: oui oui, choualbox est une communauté de gros travailleurs, c'est bien connu
@Exa634: faut arreter de croire que les gens qui sont contre le système sont des gros assistés qui jouent à wow toute la journée...
@Kaazhan: On parle des chouals. Pas des gens "contre le système".
@Kaazhan: Vu que t'as l'air d'avoir du mal, je t'ai fait un dessin.
@Exa634: les chouals que je connais font soit des études, soit bossent. après je sais pas si les chouals que je connais sont représentatifs
Ah quand même, tu viens de sortir de la cave ?
Toi t'as voté Fillon
Pour ma part, j'ai le cul entre deux chaises si je puis dire.

Un entubage parce qu'il considère "leur métier" comme une fonction et pas comme un travail, qui leur offre beaucoup d'avantage comme la non impôsition sur leur revenu, la possibilité de s'en soustraire par diverses excuses (cumul, non aprobation des idées entre autre), la protection obtenue lorsqu'on est élu.
L'abandon de "l'aide" de l'état lors de catastrophes naturelles (entre autre) pour être remplacé par les assurances, qui ne joue pas plainement leur rôle.
Et surtout le faite ce que je dis, pas ce que je fais.


Après je n'attends pas après eux, alors je ne me sens pas forcément biaisé et baisé. Je sais où je vis et la chance que j'ai.
Nolyk
op
@lemaurinois: Merci pour ta réponse
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus