Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Armes insolites de la Seconde Guerre Mondiale #7 (fin)

Part 1 : http://choualbox.com/EIqRH
Part 2 : http://choualbox.com/P1hGV
Part 3 : http://choualbox.com/nQsEr
Part 4 : http://choualbox.com/M2IqC
Part 5 : http://choualbox.com/zLP0q
Part 6 : http://choualbox.com/naUHa

1 – 4) Tank DD (Royaume-Uni)
L'idée de rendre un char amphibien remonte à la première guerre mondiale et des essaies eurent lieu pendant tout le long de l'entre deux guerres, avec plus ou moins de réussite. Le problème le plus évident était que les chars sont lourds et les faire flotter n'est pas chose aisée. L'idée retenue fut de rajouter une sorte de bouée gonflable autour du véhicule. Le système fut surnommé DD en référence à Donald Duck.
Le premier prototype fut testé en 1941 au nord de Londres. Les essais étant satisfaisant, plusieurs prototypes furent testés avec plusieurs types de chars, mais celui qui se montra le plus approprié fut le Sherman américain (comme sur la photo 3). La production du système DD fut alors réservé aux Sherman dès avril 1943 en vu du futur débarquement.
La bouée bloquait la vision du conducteur et empêchait le char de faire feu, et malgré les deux hélices fournies l'engin était assez lent dans l'eau (7,4 km/h). Pourtant le système était relativement stable et il n'existait aucune meilleure option pour faire débarquer des tanks rapidement.
Ils furent utilisés lors du débarquement du 6 juin 1944, ce furent d'ailleurs les premiers chars alliés à toucher les plages de Normandie. Les britanniques n'étaient pas les seuls à les utiliser, des bataillons canadiens et américains en possédaient également. Ils devaient servir de protection et de soutien pour les soldats.
Dans l'ensemble, ce fut un succès. Excepté à Omaha Beach où la mer était beaucoup trop agitée, les chars devenaient incontrôlables et dérivaient ou coulaient. Pratiquement tous les DD furent perdus avant d'atteindre la plage, ce qui explique en grande partie le taux élevé de pertes sur cette plage (plus de 2 000 morts, 1 000 blessés).
Bien que quasi inconnu, le système DD joua donc un rôle clé sur le front de l'Ouest, et fut également utilisé lors du débarquement en Provence en août 1944 ou encore pour la traversée du Rhin en mars 1945.

5 – 8) Dornier Do 335 (Allemagne)
La luftwaffe voulu créer un bombardier léger et rapide, pouvant aller plus vite que les bombardiers de l'époque (comme les Stuka). Pour accroître la vitesse de l'engin, ils eurent alors l'idée du moteur en tandem. Le principe était de mettre deux moteurs, un à l'avant et un autre à l'arrière. Très utilisé pour les hydravions, il ne l'était pas pour les avions militaires. L'avantage du moteur en tandem est qu'il permet une plus grande vitesse de l'appareil, mais également une meilleure sécurité, car quand un moteur s'arrêtait l'autre prenait la relève et la poussée reste centrale ce qui permet de garder l'équilibre. En plus de cela, la queue était en cruciforme (4 ailerons), tout cela lui donnant cette allure si particulière.
Le premier vol eut lieu octobre 1943, et l'avion fut si rapide qu'on décida d'en faire un chasseur. Ses performances étaient impressionnantes et était considérait comme à la point de la technologie, notamment avec son siège éjectable qui était alors tout nouveau. Petit problème, sa production nécessitait une grosse quantité de matériaux qui était en pénurie en Allemagne, et seul 37 appareils furent produits et mis en service en 1944.
Aucun d'entre eux ne participèrent vraiment aux combats, seul une unité croisa des chasseurs alliés mais se replièrent, semant les chasseurs alliés très facilement avec leur vitesse.
Envergure : 13,8 m
Longueur : 13,85 m
Hauteur : 5 m
Vitesse max : 770 km/h
Plafond : 11 400 km
Rayon d'action : 1 380 km
Armement : 1 canon de 30 mm, 2 canons de 20 mm et 1 000 kg de bombes

9 – 12) Sous-marin I-400 (Japon)
Juste après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941, le célèbre amiral japonais Yamamoto, commandant en chef de la flotte japonaise, se préparait à attaquer les villes côtières américaines. Pour protéger les avions destinés à bombarder ces villes, il eut alors l'idée d'utiliser des sous-marins spéciaux. Bien que quasi inconnu du grand public, les portes-avions sous-marins existaient déjà depuis plusieurs années et étaient utilisés par plusieurs pays. Mais ces nouveaux sous-marins, les I-400, faisaient figure de géants.
Trois avions Aichi M6A1 (hydravions) étaient alors placés dans un énorme hangar en forme de tube ce qui permettait au sous-marin d'aller sous l'eau. Une fois à la surface, il suffisait de préparer la rampe de lancement et les hydravions pouvaient décoller pour accomplir leur mission.
Dès janvier 1942, le projet fut lancé et un an plus tard la production commença. La construction prit du temps, et au final seul trois d'entre eux furent terminés, respectivement en décembre 1944 et en janvier et juillet 1945.
C'était un monstre, plus grand sous-marin de toute la guerre et plus grand jamais construit à l'époque (il ne fut dépassé en taille que dans les années 60), cela ne faisait pas forcément de lui un bon sous-marin. Trop gros et mal équipé pour être manié efficacement, son utilisation fut limité. De plus, les avions qu'ils embarquaient étaient totalement obsolètes à la fin de la guerre, réduisant fortement sa force de frappe. Finalement, ils ne furent utilisés qu'à de rares occasions sans jouer de rôles déterminant, et finirent capturés par les américains à la fin de la guerre.
Longueur : 122 m
Diamètre : 12 m
Vitesse : 12 km/h immergé, 34,6 km/h en surface
Profondeur max : 100 m

13 – 16) Heinkel He 111Z (Allemagne)
Le He 111 était un bombardier des plus classiques de la seconde guerre mondiale. Conçu dans les années 30 en Allemagne, il se montra polyvalent et fut utilisé pour plusieurs usages : transport de passagers, largage de V-1...
En 1941, une nouvelle version fut créé, le He 111 Zwilling. L'objectif de départ était de créer un avion assez puissant pour tracter les planeurs géants Me 321, ces derniers étaient alors tractés par 3 Bf 110, ce qui s'avérait extrêmement difficile et dangereux pour des raisons évidentes. La création du He 111Z s'avéraient être la meilleure des alternatives.
Sa forme était en revanche très particulière : l'avion était constitué de deux fuselages de He 111 reliés par une grande aile sur laquelle était rajouté un cinquième moteur. Sa vitesse atteignait les 314 km/h et il avait une portée de 4 000 km, ce qui n'était en rien négligeable.
Sa construction débuta en 1942 et une dizaine d'appareils furent construits, dans le but d'envahir Malte ainsi que le Caucase. Sauf que le He 111Z s'avéra incapable de tirer un planeur à son poids maximal, de plus les défaites allemandes récentes mirent fin aux plans d'invasions.
Au final, les quelques appareils furent utilisés pour le transport de matériel essentiellement, comme en Sicile en 1943. La plupart d'entre eux furent abattus ou détruits, sans avoir véritablement servis à grand chose.

17 – 18) Windkanone (Allemagne)
Pendant la guerre, les nazis ont conçu tout un tas de canons, mais celui-ci fut sans doute le plus expérimental (et audacieux). Ils eurent l'idée de créer un canon avec comme projectile du... vent ! Un énorme tube était relié à une chambre à air, un mélange d'hydrogène et d'oxygène faisait augmenter la pression et ainsi provoquer une sorte d'explosion qui devait propulser de l'air au même titre qu'un obus.
Cette engin totalement expérimental fut capable de briser une planche en bois de 2,5 cm à 200 m. Sa puissance était donc réelle, mais tirer sur une planche en bois immobile au sol et sur un avion volant à pleine vitesse dans le ciel n'était pas la même chose. Il fut utilisé en opération sur un pont sur l'Elbe, mais n'a jamais abattu un seul avion. Peut-être qu'avec plus de temps, une telle arme aurait pu révolutionner la guerre, mais ce canon là fut totalement inefficace.

PS : C'est la dernière box sur les ces armes insolites, bizarres et/ou révolutionnaires de la 2GM. Je n'ai pas parlé de tous les exemplaires en détails, je n'ai pas parlé de tous les avions fusées ou à réactions par exemple. Mais j'ai fais le tour de la grande majorité d'entre elles et ça risque de devenir redondant, et je n'ai pas non plus envie de spammer le groupe avec le même genre de box et les mêmes infos. Voilà voilà.
Armes insolites de la Seconde Guerre Mondiale #7 (fin)
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
sympa le lanceur de pet.
@Malopot: Hey Goebbels, tire sur mon doigt !
Zedix
op
Merci pour tous les messages, content que ça ait plu. Si je trouve assez d'infos, peut-être que je ferais une série de box du même genre sur la Première guerre mondiale
Le Dornier Do me fait un peu penser au Shinden japonais du coup avec son hélice à l'arrière (dans ta 1ère box) et me ça rappel ce truc que j'ai vu dans Sky Crawler (manga animé). C'était sympas en tout cas merci pour ton taff.
Zedix
op
@Zeptow: Vu que c'est un manga japonais je pense qu'ils se sont fortement inspiré du Shinden en effet.
Et merci beaucoup, ça fait plaisir!
@Zedix: Et joyeux anniverchoual au passage !
(pain au chocolat)
Merci de nous avoir fait cette série, c'était bien sympa et hésite pas à nous sortir quelques hors séries à l'occasion !
Merci pour cette série vraiment interessante
Très bon boulot ! Rien à dire. Le mec nous sort une série de ouf mais à peur de spammer en qualité ! Vraiment une bonne âme
merci pour ton partage. insolite vraiment. si tu as d'autres passions n'hésite pas j'ai appris des trucs
Amphibie le char, pas amphibien ;)
Vraiment cool tes séries ! Je pense qu'il y a moyen de faire des boxs sur les objets de tortures lors du moyen age.
Ou peut être des bâtiments insolites de l'ex urss?
J'ai suivi tes box sur le sujet, merci pour tes recherches pleines de précisions qui m'ont permis de redécouvrir et découvrir certaines de ces inventions...la seconde guerre est un sujet que j'affectionne, Dommage que tu arrête mais je comprends tes raisons ! Et bonne idée la suite sur la 1e guerre. J'attends ca !
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...