Chargement...
Menu Groupes
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je serais curieux de savoir comment ça a été fait.
@TTPS: Ray HarryHausen, stop-motion
Ray Harryhausen découvre la technique stop motion avec King Kong. Il est définitivement attiré par cette magie de l’animation. Il s’initie lui-même par les revues et monte en amateur ses propres films (dinosaures…). Devant la qualité de ses travaux il trouve du travail dans cette voie à Hollywood et pousse un peu plus loin ses prouesses.
Jason est un film qui permet de mélanger dans le même plan des images réelles (les marins qui fuient un danger invisible sur la plage) et des images de marionnettes articulées (une structure métallique articulée par des rotules aux coudes, cou, genoux…, recouverte par un moulage lui même peint pour reproduire une matière : bronze, cuir, os…) d’une trentaine de centimètres environ. La difficulté étant de coordonner les mouvements des uns par rapports aux autres (les vivants et les marionnettes). Si l’on prend l’exemple de la scène des squelettes, les acteurs ont joué contre des êtres invisibles, et Harryhausen a fait correspondre leur geste à des coups portés contre des squelettes image par image. Résultat : 4 mois de tournage en stop motion pour animer certains plans, jusqu’à 7 squelettes contre 3 humains (c’est à dire bouger 7 squelettes ayant chacun des mouvements différents, chute, estocade… prendre une image, bouger à nouveau les 7 squelettes - tête, bras, pied… - prendre une image, etc.). Petit rappel : il y a 24 images qui défilent par seconde au cinéma ! C’est à dire que l’opération susmentionnée est à répéter 24 fois pour faire une seconde de film.
@Daboulganiech: super impressionnant! Respect. Merci pour ta culture........
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus