Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Des lycéens en GAV pour avoir taggué "Macron Démission" lors d'une manifestation

Leurs familles ont aussi été perquisitionné
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
La gav encore ça pourrait presque passer ! mais les perquisitions pour une bombe de peinture !

une perquisition pour de la peinture !!!!!

On y va... pas ! On y est déjà
@astronome: Nan c'est une perquisition pour une bombe de peinture !

Ils pourraient être de daesh !
@BarbaraGourde: humour mis a part t'imagine que c'est du même niveau que si on venait perquisitionner chez tes parents car t'as craché ton chewing gum dans la rue !
@astronome: Même une GAV c'est complètement disproportionné.

Le syndicat «appelle l’Etat à la modération sur cette affaire» et rappelle que «ce genre de cas sont d’habitude traités par des conseils de discipline internes aux établissements, et par des sanctions légères devant les tribunaux, et que les gardes à vue semblent totalement inappropriées à la situation».
@astronome: C'est aussi ce que j'ai eu il y a plusieurs années pour les même conneries.
@MrBonhomme: C'est peut être même pire que ça, la garde à vue peut ne pas être en règle si les dégâts ne sont pas jugés important. Dans ce cas, pas de risque de prison et si pas de risque de prison, pas de garde à vue autorisé !

@Momohime: Les tag c'est interdit, c'est pas les premiers ni les derniers à être en gav à cause de tag
@BarbaraGourde: Le tag c'est interdit mais il faut y aller pour finir en GAV. Pour comparaison, lycéen, je me suis fait prendre pour un train et j'ai juste eu droit au petit bureau à répondre aux questions pendant 3 bonnes heures, avec proposition de café. Donc loin de la GAV en cellule etc
@BarbaraGourde: C'est pas une question que ce soit les premiers ou les derniers, c'est juste qu'il y a un cadre légal est ce serait bien qu'il soit respecté.

Une personne peut être mise en garde à vue uniquement s'il existe des raisons plausibles de soupçonner qu'elle a commis ou tenté de commettre un crime ou un délit puni par une peine de prison.

Or, s'il n'en résulte que des dommages légers, la peine maximale pour avoir fait un tag ou un graffiti est :

de 3750 € d'amende,
et d'un travail d'intérêt général, qui peut consister en la réparation des dégâts causés sur un équipement public.

J'ai un gros doute sur le fait qu'un vieu tag «Macron démission» sur le panneau d’affichage en plexiglas à l’extérieur du lycée constitue un cas de dommage important.

La loi c'est la loi, certes, mais elle doit être respectée par tout le monde. Force de l'ordre et élus compris.
@Momohime: Effectivement la dégradation ou détérioration par dessin, inscription; plus communément appelé tags est un délit non puni d'un peine d'emprisonnement, donc pas de GAV.

MAIS, ils ont aussi inscrit des injures à l'encontre de leur proviseur.
Les injures publiques à l'encontre d'une personne chargé d'un mission de service de Public est punissable d'une peine d'emprisonnement, donc GAV.

Pourquoi une perquisition?
Car ils ne reconnaissent pas les faits, donc la découverte de bombe de peinture correspondant en tout point a celle utilisé permettrait de les mettre plus spécifiquement en cause.

J'ai lu plus haut qu'habituellement, ce genre de problème se règle avec l'Etablissement ou une sanction disciplinaire.

Ce n'est pas possible, car l'Education nationale n'est plus responsable des agissements de ses élèves en dehors de l'Etablissement scolaire même dans ses proches abords.


Bref, je n'ai pas d'avis personnel sur cette affaire car selon moi, c'est de la merde médiatisée pour rien, pour provoquer un débat stérile entre gilet jaune et pro-macron.

Mais les règles de droits sont respectés (perquisition à 05h du mat', je pense qu'il s'agit d'une coquille du journaliste), nous ne sommes pas encore en Corée du Nord
@astronome: Oui pour de la peinture.

Pire encore, j'ai déjà perquisitionné pour un slip sale!
Une perquisition pour un slip sale!!!!!!!!

Mais où va t'on?! Nous y sommes déjà!

Oui pour un viol, j'avais besoin de trouver un slip sale.


La nature de l'objet importe peu dans le cadre d'une perquisition ; ce qui compte c'est l'element de preuve qu'il apporte à l'enquête.

La bombe de peinture mettrait son détenteur en qualité de receleur, puisqu'ils n'avouent pas les faits.

Le recel est puni plus sévèrement qu'une injure publique, par inscription, envers le proviseur.

C'est un droit et il est respecté, appliqué.
La proviseure a déposé plainte, et tout les actes d'enquête possible d'avoir être réalisé pour arriver à l'inculpation du ou des coupables.
@BarbaraGourde: Je comprends mieux le comportement de Shaiina maintenant.
@Krelian: Donc t'es débile au point de me comparer un viol a un tag ? on est bien d'accord ?
@Krelian: Pire encore, j'ai déjà perquisitionné pour un slip sale!
Avoues, toi t'as envie de te faire des amis chouals nan ?
@astronome: Heu, il n'y a pas comparaison des faits je pense !
Il apporte juste un exemple du pourquoi parfois, on pourrait éventuellement trouver une perqui totalement débile et démesurée, alors que c'est totalement justifié (même si ça ne parait pas trop logique pour nous, ça le reste aux yeux de la loi !)

- Dans le cadre d'un viol, ils avaient besoin d'une preuve, un slip sale faisait l'affaire !
- Dans le cadre d'un tag, ils avaient besoin d'une preuve, une bombe de peinture faisait l'affaire !
@Atmoz: Jolie Atmoz! Tu as tout compris, toi
S'ils avaient écrit "Vive le roi Arthur, le plus chic de tous les tontons" ça aurait pas eu le même effet...
MARÉCHAL NOUS VOILAAAAAA
J'ai une petite question.

Ce genre de dérive, magouilles&co de notre gouvernement actuel, c’était aussi voyant, gros, indécent durant nos précédent gouvernements ? (sans rentrer dans le débat politique et la satire)

J'étais trop jeune pour Chirac, peu objectif et jeune sous Sarkozy, Hollande j'étais désintéressé.
@LuckyStrike: ça parlait du bruit et de l'odeur du palier d'en dessous sans vraiment beaucoup de gènes donc...
@LuckyStrike: Hmmmm, on va dire que c'etait des politicien qui avait quand meme une certaine "conscience" du peuple, alors que la LREM sont vraiment en mode decomplexé "on vous encule tous", en bref, ils ne font meme plus semblant.
C'est surtout le rythme, autant ça pouvait etre 1 connerie par mois, par trimestre, la c'est bientot 1 par jour.
@BABARR: aussi loin que je me souvienne, ça a toujours été comme ça. sauf qu'on avait une presse plus "docile" et pas de réseaux sociaux où n'importe qui y va de son commentaire, pertinent ou pas. les politiques doivent composer avec ces éléments et c'est loin d'être une sinécure (surtout internet en fait).
@Cho7: Je suis pas tout a fait d'accord, je pense que Chirac voir Sarko voir meme Flamby avaient conscience d'etre elu grace a un bloc "populaire", et avaient un minimum de "respect" pour la plebe (cad ils cachaient leur enculades), alors que Macron dit clairement "je vous encule", il n'a pas une vie d'elus, sa carriere n'est pas une carriere de politicard, et la plupart des deputés de LREM c'est pareil, ils sont arrivé la grace a de la com et l'operation castor, pour eux ils ne doivent rien a l'electeur, et c'est d'ailleur pour ça qu'ils se retrouvent avec les GJ sur les bras.
On est aussi dans une situation ou ils ont une enorme majoritée parlementaire, et ils peuvent clairement pisser au cul de tout les autres partis, pas d'alliance a faire, pas de compromis, pas de discutions.
@BABARR: je crois que d'une manière générale, tout le monde oublie le passé et imagine que "c'était mieux avant". je rappelle qu'il y a eu plusieurs cohabitations, sous Mitterrand et Chirac, qui sont justement des désaveux par le peuple envers l'équipe au pouvoir... il y a eu de nombreuses manifestations d'ampleur, sous Chirac par exemple avec le CPE. ton analyse sur les GJ est juste à côté de la plaque...
@Cho7: Alors les cohabitation c'etait des desaveux de l'equipe en place au pouvoir quand : les gens votaient encore aux legislative, et surtout, surtout, quand la durée du mandat presidentiel etait de 7 ans. Et au final, c'etait beaucoup plus sain, d'une part ça force le partis au pouvoir et celui d'opposition a s'entendre, et d'autre part ça evitait de voter aux legislatives pour des gars qu'on ne connait pas, et surtout, le desaveux envers la pouvoir en place s'exprimais aux urnes.

J'ai jamais dit que "avant" c'etait tout beau tout rose hein, je n'ai jamais dit qu'il n'y a pas eu "d'affaire", pas eu de lois a la con, pas de desaveux du pouvoir en place et j'en passe. Mais la clairement, on est a un autre niveau. Je t'invite a regarder par exemple https://www.tns-sofres.com/cotes-de-popularites pour s'en rendre compte.

"ton analyse sur les GJ est juste à côté de la plaque..."
Ben ecoute, c'est la mienne, libre a toi de dire ton point de vue hein.
Je reste persuadé que si Macron avait montré du respect (meme fake) vis-a-vis de la classe populaire et evité des provocations de merdeux a traiter les gens d'illetrés, de branleurs, de Gaulois refractaires et j'en passe, a refoutre l'ISF comme premiere action en tant que president, il n'en serait pas la.
@BABARR: je suis d'accord que le calendrier des réformes engagées est totalement ubuesque et je ne sais pas comment ils ont pu imaginer que cela serait accepté. par contre, il ne faut pas oublier que Macron a été élu pour faire des réformes, ce que tout le monde souhaite... mais seulement quand ça touche les autres.
toc toc boom, bonjour monsieur, votre enfant a apparemment tagué un panneau, on vient donc perquisitionner.
Kim Macron-Un
"Macron, dé mission de servisse publique nous on aidez, merci"

C'était trop long comme tag...
Chargement...
Chargement...
Chargement...