Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Vivre en ville ou à la campagne ?

Vaste débat, amenez votre contribution à celui ci, partagez votre situation personnelle ou avis .

Je suis dans une petite ville , 35k habitants. La très grande ville la plus proche est Bordeaux, à 1h30.

J'aime avoir accès,en quelques minutes, à un bord de rivière, des collines avec moult chemins de VTT et randonnées, des parcs un peut partout, des châteaux, des jolis cadres à tous les coins.

J'aime,le prix des terrains et achats immobilier. J'ai pû accéder au titre de propriétair pour 90k €.

J'aime moins le fait que tout le monde se connait plus ou moins. Lorsque je vais dans des villes fortement peuplées, j'ai un agréable sentiment d'anonymat, comme fondu dans la masse.

J'aime les grandes villes pour leurs transports en commun, le tram ou le métro, quel kiff !
Il y à également un charme la nuit,ou Il les rues sont peuplées bien plus tard , car la vie nocturne y est développée.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je déteste la ville. Je vis à Bruxelles depuis toujours et c’est horrible. Tout pue la merde, je déteste les gens.

En argument, mon paysage quotidien prit en photo à l’instant. Nique sa mère la ville. Vous noterez également la pub dans la crasse.
@taikan: hier soir j'étais à Montreuil et Bagnolet, comme je te comprends...
@Schloren: à oui mais tu cherches aussi.
C'est pas des "ville fleuries ** "
@taikan: c'est parce-que c'est dimanche et qu'il n'y a pas de service de nettoyage ou c'est tout le temps comme ça ?
@OasisTropico: tout le temps comme ça. Y a toujours des connards pour sortir leur poubelle qui pue la mort directement pour pas que ça pue chez eux. Y a aussi tout le temps du verre éclaté au sol, parfois y a du vomis. La fois passée un clochard dormait devant ma porte, t’as pas un jour sans entendre les voitures qui klaxonnent et les sirènes de pompiers/police

Bref, dès que je peux je me casse et je reviens plus que pour taffer.

Bruxelles ma belle mon cul, Bruxelles ma poubelle serait plus juste.

Pire ville, si vous passez en Belgique aller partout sauf ici.
@OasisTropico: pas de ma faute si mes activités d'EVG puis d'after chez un pote étaient là. En fait Montreuil est en train de s'embourgeoiser mais le processus va prendre 30 ans au bas mot. Quand à Bagnolet, la partie résidentielle collée à Paris reste vivable. D'ailleurs mon pote y vend sa maison d'architecte 1,5 million pour se tirer au sud. Si il y a des intéressés.
Campagne, a 15min d'une ville de 20K+ habitant (c'est assez grand pour y trouver un cinema, un decath, des GSB, ect)
Tout y est moins stressant, l'ecole pour les gosse, le trajet pour aller bosser, faire ses course. (J'ai vecu pendant 10/15 ans en ville -grenoble/Lyon).
J'ai un jardin qui monte en puissance chaque année (les premieres années c'etait plus centré sur la renovation de la maison), avec installation de 2 serre, installation de cuves de recuperation d'eau de pluie (qui va etre une priorité a finaliser vu l'eté qu'on a eu), j'ai 3 poule ce qui me suffit largement pour me fournir en oeuf (la prochaine etape c'est de faire quelques m2 de Mais dedié aux poules).
J'ai un bout de foret qui me fournit du bois.
Mon seul regret parfois c'est de pas avoir acheté + haut dans la montagne (pret des cimes, loin des cons), mais avec les gosses et le boulot ça serait quand meme + compliqué.
Et il me manque un C15 !

La ville il y a des avantages, mais c'est la dependance totale aux infrastructures,
Rien de mieux que la campagne à proximité d'une ville moyenne, perso je vie en périphérie d'un village de 1k habitants à 20 min d'une ville de 35k habitants je peux pas être mieux. j'ai toute les commodités dans une petite ville de 5k habitants à 5min de chez moi, j'ai la gare sncf à 800m de chez moi pour accéder à Lyon. J'ai des chemins de balade, des étangs, des bois, une rivière pas loin pour faire trempette. Je trouve que niveau compromis c'est juste le top.
35000 habitants c'est pas vraiment la campagne.

Comme beaucoup ont dit ici, l'idéal pour moi c'est d'habiter un petit patelin très proche d'une grande ville.
Moi j'habite un bled de 1000 habitants à 10 minutes d'une ville de 75000 habitants. Je suis au calme au milieu des champs mais très proche de tous les avantages de la ville.

Parce que j'ai grandi dans un village de 1200 habitants mais la moindre "ville" avec un supermarché était à 15-20 minutes et la moindre "grande ville" à peu près potable était à 1h de route.
Je me définis comme citadin. Je n'ai pas la main verte, entretenir un terrain m'ennuierait d'une force…

Mais en même temps la ville d'aujourd'hui me gonfle à un point inimaginable. J'habite une des villes les plus bobo-écolo-woke de France. J'ai vu la sociologie du coin changer à vue d'œil, ces gens sont capables de débiter 10 conneries à la seconde pour justifier leurs idées radicales, le tout avec la complicité de la politique locale clientéliste. J'en ai ma claque de ce "nouveau monde" plein d'aberrations que l'on cherche à m'imposer. Dans le fond il y a beaucoup de vrai sur certaines choses à changer, dans la forme c'est beaucoup d'hypocrisie et d'actions si hâtives, maladroites et surtout improductives que j'en ai ma claque. De l'esbrouffe tout ça. Tout est fait pour satisfaire qu'une petite minorité très bruyante de "yakafokon" assez candides pour réellement croire qu'on agit "pour le bien". En attendant la ville se sclérose faute de prendre les bonnes décisions stratégiques pour le long terme, on préfère mettre la charrue avant les bœufs. Bien entendu une alternance politique tiendrait du miracle tant la majorité caresse dans le sens du poil ses réservoirs d'électeurs dans certains quartiers. Et encore faut-il avoir une équipe crédible en face…
Pas la peine d'évoquer les incivilités voire la petite délinquance qui sévissent de façon si banale.

Mes amis habitent tous en pavillon dans des villes à taille humaine à 20 min en voiture de la grande ville. Oui c'est un vieux modèle qu'on cherche à endiguer pour moult raisons, oui c'est compliqué aujourd'hui d'assumer financièrement un pavillon quand on est jeune actif, mais alors niveau qualité de vie c'est incomparable. Absence quasi-totale de transports en commun forçant l'usage de la voiture mais tout est à proximité : commerces, grandes zones commerciales spécialisées, clubs sportifs, établissements scolaires non-ZEP, lieux de promenade au calme sans devoir regarder d'un coin de l'œil les gens qu'on croise, etc.
Mais alors le Covid et passé par là et les prix ont fait un bond stratosphérique, ce qui amène à renforcer la spirale immobilière dérégulée de l'étalement urbain.
Moi je suis à la montagne.
Le sport, la nature, la mentalité, la gastronomie la tranquillité ( même en vivant dans une grande station), ce qu'il faut de culture, une gare bien desservi
Tout ça c'est un bonheur.

La ville me dégoûte en tout point.

J'habite à 1H d'un gros aéroport aussi bien desservi.

Le gros "problème" ça reste la période des fêtes où c'est presque invivable mais ça dure 3semainse et on s'en rend pas compte forcément vu que tout les locaux bosse.
@charlou: "J'habite à 1H d'un gros aéroport aussi bien desservi" Lyon ou Geneve?
Moi je me fais à un peu a tout et je suis casanier. J'habite une petite maison de village de 300 âmes en bord de côte normande et je suis à 10minutes d'une ville de 100k habitants. J'ai testé pas mal de configurations, j'ai vécu deux décennies et demi à Paris, mais j'ai testé aussi les villes de provinces, comme Orléans, Laval ou dernièrement Strasbourg pendant 3ans. J'ai aussi testé la campagne versaillaise à 40km de Paris.

La vie dans un petit village est tout de même plus paisible, alors certes les bruits sont différents, ont entend plus les animaux et les tondeuses à gazon, pour les commerces, il faut un véhicule, sinon tu es isolé du monde. Pour les voisins, peu importe où tu es, il y a toujours des cons. Mais la campagne t'offre un quelque chose en plus, une plus grosse sensation du c'est chez moi, c'est MON village quand tu y rentres. Et passé un certain âge, c'est tout de même moins une plaie de vivre à la campagne, tes potes font tous leur vie, ils ont des gamins, c'est fini les afterwork du vendredi et les rave party du samedi.

Perso, quand il y aura de la fibre partout et du 100% télétravail, j'irais m'isoler en Ardèche ou pas loin, les paysages y sont magnifiques, les routes sont dingues, j'y achèterais une petite maison de plein pied pour rien du tout, avec un immense garage pour y stocker mes bécanes.
J'ai grandi à la campagne (petit village de Soane et Loire de 4k habitant) et j'habite actuellement à Lyon, j'ai le très bon compromis, je suis pas dans le centre. Je pense que ça dépend de ton âge et du métier que tu fait. J'ai 33 ans et j'ai pas trop envie pour l'instant de revenir dans ma campagne ou je sais que je vais gagner 1k5 grand max. Mon appart de 60m² coute quasiment plus cher que les maisons de 100m² de mes potes. J'y retournerai, mais pas pour l'instant.

Si tu es jeune (- de 25ans) le bon plan est d'acheter un appart en ville et le revendre pour l'apport d'une maison à la campagne une dizaine d'année après. Ou même partir à l'étranger peu importe.
Pour moi la vrai question c'est:

Survivre en ville ou survivre à la campagne ?

La ville n'ayant aucune chance de permettre à sa très dense population de survivre à une descente énergétique, survivre n'est possible qu'à la campagne.

Donc, campagne.

Les avantages de la campagne:
- La "nature" (merci l'hypertension dans le métro hein)
- Les ressources naturelles (sols fertiles, fruitiers, bois, champi, gibier, eau, poissons...)
- le niveau de pollution
- Tout le monde se connait: tu peux pas être un connard qui reçoit sans donner, sinon, tu es exclu de la communauté.
- Y a pas de "SSII" et autre enculés inutiles
@newfagvIHPAfDT2: Les champs à côté qui bombardent de pesticides c'est pas forcément mieux que la route qui passe en bas de chez toi.
@timmylamoule: Franchement, si. Tu es exposés quelques jours par an, c'est vrai. Mais en ville c'est tout le temps, et l'effet sur la santé est bien plus significatif.
La ville, ta qualité de vie dépend de la bonne foi (et surtout éducation) de tes voisins. C'est pas fiable.
Une petite ville de 2 ou 3k habitants. C'est la campagne mais tu as aussi le minimum de commodités: un boulanger, un petit supermarché ou une superette, ptête même une pizzeria ou un kebab pour les soirs de flemme. Le tout à moins de 30 min d'une agglomération de taille moyenne ou plus (+ de 15k habitants) pour se ravitailler une fois par semaine.
J'habite dans la ville (22k) à côté de la grande ville (100k) donc vraiment citadin.
Ce que j'aime, c'est que je peux tout faire à pied ou en bus, travail, école, courses, sport, culture, rejoindre le centre ville de la ville d'à côté ou me balader sur les quais.
Les prix des maisons étaient encore abordables quand j'ai acheté il y a deux ans (80m² pour 170k€) avec un petit jardin.
Madame peut exercer une activité indépendante et trouve tous ses clients dans l'agglomération.
La famille habite pas trop loin, il y a la mer à environ 1h, et Paris est à environ 1h30 en train ou en voiture.

Ce que j'aime un peu moins c'est que les voisins en vis à vis immédiat sont des gros blaireaux consanguins qui aiment cracher de leur balcon en parlant fort et en insultant un peu tout le monde (mais c'est pas lié à la ville)

J'ai aussi habité à la campagne et pour moi le plus dur à supporter c'était la dépendance à la voiture et les temps de transport quotidiens qui assez longs. Maintenant, même si j'ai une voiture, au moins j'ai le choix de l'utiliser ou pas.
@Monio: Toi t'es de Rouen
@Monio: À en déduire ta localisation précise, je dirais qu'il serait bien difficile à supporter pour moi d'y habiter...
@Siletic: et c'est quoi qui t'es difficile à supporter pour y habiter ?
Moi j'habite à Caen , c'est une ville top , tu prends ton vélo depuis le centre ville , en deux minutes ( vraiment ) t'es a la campagne , la mer est à 30 minutes ... J'ai fait beaucoup de ville et franchement pour l'instant Caen est vraiment au dessus !
La vie nocturne dans les grandes villes c'est de pire en pire mec ... Dans les années à venir ça va pas être beau, les rats sortent la nuit.
La campagne clairement, je peux plus habiter en ville. Village de 2000 habitants, à 35 min de Lyon, les pieds dans les vignes. Le bonheur.
Originaire d'une ville moyenne (40k), je suis établi à Lyon, et j'ai acheté pas dans le centre mais en restant en ville. Quand on parle de stress, moi j'en ai très peu : les transport en commun, c'est bien moins stressant pour moi que conduire (et vachement plus rentable, plus de véhicule depuis 10 ans), j'ai des espaces vert devant chez moi (bon c'est pas une forêt), je n'ai pas besoin d'un terrain (je veux pas m'en occuper). A 30mn à pieds du taff (je marche lentement).Pour sortir c'est top (bon sans voiture, pas trop après minuit ou alors il faut de bonnes jambes). La fibre depuis quelques années (même si maintenant on la trouve de plus en plus un peu partout), les cinés, restos (a Lyon!), bar et des ballades sympa sur les quais, et tout accessibles facilement. Après quand j'en ai marre de la ville, je vais dans mon village de 80 habitants dans la montagne à 11 bornes de la petite ville la plus proche, et là le dépaysement est total (tellement calme que j'arrive pas à dormir les premières nuits) mais avec la 5G à plein tube...
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
La ville est clairement supérieure à la campagne pour de nombreux aspects. Mais si tu peux il vaut mieux éviter certaines tailles de villes
@Hqro: Quels aspects ?

Tu gagnes + car tu payes + en loyer
L'air c'est du poison
Tu connais pas tes voisins, a moins qu'ils te fasse la misère
Ok tu as un kebab et une pizzeria sous ta fenetre, mais d'un autre côté, tu as un kebab et une pizzeria sous ta fenetre...
Chargement...
Chargement...
Chargement...