Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Lorsque John Topham, un agent de renseignement de la RAF, inspecte la Royal Artillery Coastal Defence Battery près de Gravesend, pendant l'été de l'année 1940, il va assister un événement inhabituel.

Les hommes de l'unité étaient en plein milieu des préparatifs d'un spectacle de "dragqueens", ces spectacles étaient monnaie courantes dans la troupe, c'était une manière de se remonter le moral alors que les nouvelles de France n'étaient pas bonne. En plus, ils avaient décidé d'en faire un calendrier a but caritatif pour soutenir leur unité. Tout un programme.

Donc, les hommes se maquillent, se travestissent et commencent leur show, l'ambiance et bonne, tout le monde rigole et l'alarme retentit. Des bombardiers Allemands sont annoncé au dessus de la Manche, tout le monde doit retourner à son poste de combat. C'est là que le problème se trouve, quand l'alarme retentit, tu quitte tout ce que tu fais et tu pars dans l'instant, hors nous avons une partie de l'unité qui est habillée en robe et maquillée et bien évidemment pas le temps de se changer.

C'est là qu'intervient John Topham, il pris plusieurs photo de l'incident et rassembla celle faites par les soldats de l'unité. Et ça donne cette série de photo très drôle ou on voit des hommes manœuvrer une batterie côtière dans leurs plus beaux atours.

Lorsque Topham rendit son rapport avec les photos, la censure Britannique fut horrifiée de voir ça, ils savaient que ces spectacles existaient et n'avaient rien a y redire. Mais il voulait pas que les photos fuitent car il pensait que ça démoraliserait le peuple britannique en renvoyant l'image d'une armée de "femmelette pas viril". Et surtout ils craignaient que les Nazis l'utilise à des fins de propagande.

En tout cas, ca fait des photos marrantes.
Lorsque John Topham, un agent de renseignement de la RAF, inspecte la...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ci-gît X tombé au champ d'honneur en accomplissant un acte d'une galanterie et frivolerie au delà de l'appel du devoir pour la patrie, déguisé en drag-queen Que la terre lui soit aussi légère que sa petite tenue affriolante.
les folles du regiment.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...