Chargement...
Menu Groupes

Quel(s) régime(s) alimentaire(s) pour nourrir le plus de monde ?

(Clic droit/ traduire en français) Pour ceux qui comme moi auraient du mal avec l'anglais.

C'est ce qu'a essayé de déterminer cette étude en calculant la "capacité de charge" (Nombre de personnes nourries/Surface disponible) des terres agricoles américaines pour différents régimes.

Sans grande surprise, une baisse de consommation de viande augmente grandement le nombre de personnes pouvant être nourries à partir de terres agricoles.

Cependant, l'étude montre que paradoxalement, l'arrêt total de la consommation de viande n'est pas forcément la meilleure alternative pour nourrir le plus grand nombre. Le régime végétalien se révèle en effet moins efficace que les régimes omnivores à 20% et à 40%. Les grands gagnants étant les régimes ovo et lacto végétariens.


C'est totalement arbitraire, mais ce que je ressors de cette étude c'est qu'il y'a 5 régimes alimentaires qui se démarquent de par leur capacité de charge élevée (tableau 4) :
Végétalien-Omnivore20%-Omnivore40%-Ovo végétarien-Lacto végétarien.
Et qu'ils pourraient constituer les différents régimes que l'on devrait adopter quand on sera trop nombreux (si on considère que ce n'est pas déjà le cas) et c'est plutôt intéressant.
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
"des terres agricoles américaines pour différents régimes"
ça me pose un peu un problème dès qu'on se base uniquement sur les américains
kakao
op
@BarbaraGourde: C'est sûr que l'étude a ses limites, mon titre est un peu putaclic, il devrait plutôt être : "Quel(s) régime(s) alimentaire(s pour nourrir le plus de ricains ?

Mais ça reste tout de même parlant selon moi, en Europe la majorité des terres est aussi utilisée pour la production de viande et de produits laitiers.
Reste alors à voir comment la partition des différentes terres disponibles varie entre l'Europe et les États-Unis.
On obtiendrait sûrement des résultats différents mais qui ne seraient peut-être pas si éloignés que ça.
@kakao: Oui bon après l'étude ne m'étonne pas et va dans ma façon de penser ( ça m'arrange du coup ) mais aux états unis pas mal de terre sont difficilement cultivable, est-ce qu'ils ont pris ce paramètre en compte ?
kakao
op
@BarbaraGourde: Oui ça a bien été pris en compte. C'est même pour ça en gros que les régimes végétariens et omnivores à faible consommation de viande semblent plus efficaces que le régime végétalien.
Parce qu'on utilise des pâturages, qui représentent dans l'étude des terres non arables.
La diminution de la consommation de viande permet de nourrir plus de monde en libérant des terres cultivables qui sont actuellement utilisées pour nourrir le bétail mais l'arrêt total de la consommation de viande ou de produits d'origine animale ne permet pas d'exploiter ces pâturages qui ne sont pas cultivables.
Et ça a donc une influence dans le calcul de la "capacité de charge" qui prend en compte les différentes surfaces de terre disponibles pour nous nourrir.
kakao
op
@BarbaraGourde: Après je vois aussi une limite dans le régime lacto-végétarien qui serait très efficace pour nourrir les états-uniens d'Amérique mais pas pour les asiatiques d'Asie, qui digèrent très mal le lactose à l'âge adulte.
Comme moi, rip les milk-shake et les glaces.
On devrait se concentrer sur la régulation de la population plutôt que de nourrir de plus en plus de gens.
@Kekemousse: Vivement que tu te fasses réguler.
@Globoso:
Peu importe comment tu gères ça, la terre a une production limitée.
or si tu continue à augmenter le nombre de personne qui consomme, même avec le meilleur rendement et le meilleur régime alimentaire possible, tu ne pourras pas nourrir la population totale.
C'est des mathématiques très simples, et faut pas y voir une volonté d'aller buter tous les population indésirable de telle ou telle personne.
Il y a eu d'autres études qui arrivaient à la même conclusion, il y avait eu une box dessus il me semble. Et oui, se passer d’élevage totalement n'est évidement pas optimal quand on voit, rien qu'en France, les surfaces considérables de prairies où la production maraichère ou céréalière est impossible.

Attention au régime "lacto" car consommer de lait c'est élever des mammifères et donc, forcément, consommer leur viande in fine. C'est d'ailleurs le problème de l'élevage occidental : on élève des races uniquement pour leur viande OU des races uniquement pour le lait, ce qui est tout sauf rationnel !

Après cette étude américano-centrée a surtout une vertu pédagogique à mon avis, pour faire évoluer les régimes alimentaires déconnants des occidentaux. La généraliser n'aurait pas de sens car dans beaucoup d'endroit dans le monde, on mange surtout ce que son sol, son climat, peut donner. Et c'est vers cela qu'il faut (re)tendre.

Et, je suis aussi de l'avis de kekemousse même s'il se fait neg : nourrir toujours plus de monde sans se poser la question de la surpopulation est voué à l'échec : les ressources de la Terre sont de toutes façons finies et une croissance exponentielle de la population n'est pas tenable.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus