Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Gentes Choualettes, Noble Chouals,

Laissez-moi vous conter une histoire de notre temps.

Cette petite histoire c'est celle d'un type qu'on va appeler Jean Louis
Jean Louis était agent de sécurité de son état, il travaillait dans un immeuble Haussmannien, une très belle adresse dans le huitième arrondissement, un immeuble de 7 étages occupé par des cabinets d'avocats, et sièges sociaux de boites diverses, comme la majorité des immeubles de ce genre, genre que je vais décrire pour ceux qui ne connaitrait pas, ça donne une grande porte cochère donnant sous un grand porche mouluré s'en suit une cour pavée, sous le porche à droite il y a l'entré de l'immeuble, et à gauche la loge du gardien.

La loge du gardien en vérité est plutôt pas mal: un grand bureau avec un haut plafond mouluré, le ssi, l'écran avec les caméras, une kitchenette, un autre grand bureau derrière avec un pc pour programmer les badges et la GTB (gestion technique du bâtiment), les étagères avec les trucs de la maintenance, les lampes etc, puis une petite salle d'eau avec un chiotte et une douche.

Jean Louis travaillait donc ici comme prestataire depuis je ne sais combien de temps, vieux garçon, la cinquantaine, le cheveux gras il me disait qu'il habitait à Bagneux, Jean Louis était gentil, très gentil, GENTIL quoi vous comprenez, sans médisance aucune on peu dire de lui qu'il avait pas inventé le fil à couper le beurre, ni l'eau chaude, ni l'eau chaude à couper le beurre, concept que je note d'ailleurs car c'est pas con en fait

En somme il n'était pas comme nous autres chouals qui comme chacun sait, sommes des génies à l'oreille absolue, dotés des réflexes de fous, capables de battre des ours à main nue (oui une seule main) et pourvus de chibres puissants et démesurés, et cela même pour les choualettes.
Ou même une star de l'orthographe comme moi.

Bref revenons à Jean Louis qui comme je le disait, était très gentil, et un peu collant, il avait le don de tenir la jambe quand on le voyait mais ça faisait partie du personnage, il était marrant, fallait le comprendre, le pauvre il se faisait chier il était content de parler à quelqu'un, souvent il se mettait devant sa loge, (surtout le midi pour regarder les gonzesses partir déjeuner, je l'avais grillé) il parlait à tout le monde et il disait tout le temps:
"Bonjour, belle journée hein?" même quand la météo était dégueulasse, bref ça rends pas à l'écrit, mais en disant ça il avait une manière de fixer les gens en souriant et en remuant la tête comme si il attendait qu'ils engagent la discussion avec lui, certains le faisaient, et lui il était content.

Quand je passais je prenait le temps de boire un café avec lui il me parlait de l’actualité, de la vie de gens que je ne connait pas, et dont je n'ai rien à foutre mais je l'écoutais il était content.

Parfois fois je passais la nuit ou le week-end car j'avais le badge et c'était pratique pour garer la voiture à l'oeil en plein centre de Paris, et au début j'étais surpris de le voir sur site, le dimanche, ou le vendredi à 23h mais en faite j'ai vite réaliser que Jean Louis vivait là, ça expliquait l'odeur de Fennec de la loge le tas de fringue dans l'armoire et sa chemise qui tenait toute seul.

Ça peu de gens étaient au courant, et au pire fermaient les yeux comme moi car c’était lui qui le voulait c'est comme si il avait fini par fusionné avec sa loge et comme ceux qui savaient: des personnes qui travaillaient dans les bureaux, les gens du ménages, et moi du coup c'était d'une pas nos oignons, puis il emmerdait personne, et surtout il risquait d'avoir des gros problèmes si ça se savait, on lui en parlait pas, on faisait semblant de pas être au courant.

Jean Louis était tellement gentil qu'un Week-end un type s'est présenté sur le site, Jean Louis a accueilli, le gars lui a dit qu'il devait venir réparer la clim, Jean Louis lui a dit :"Ah tu connais Manu" le gars lui a dit :"Euh..Ouais"
du coup Jean Louis lui a ouvert les bureaux d'un locataire, à retiré l'alarme, et l'a même aidé à descendre des cartons dans sa camionnette, il était gentil Jean Louis...
Finalement il s'est avéré que le type ne connaissait pas Manu..
Pire il ne venait pas pour réparer la clim

Cette situation a vite posé problème, car Jean Louis n'avait en plus rien à foutre là le Week-end, et les images de la vidéo surveillance devait être accablantes, je connais pas les détails

Tout ça à conduit au fait qu'ils l'ont retiré du site, ils l'ont mis sur un autre bâtiment, mais ça ne l'a pas fait, peut être que les gens là bas n'était pas sensible à sa gentillesse, je ne sais pas, toujours est il que j'ai appris qu'il avait été licencié, c'est une triste histoire

Il y a quelques semaine je suis retourner là bas, le gardien maintenant c'est un vieux sénégalais, je dis ça parce qu’il est vieux et sénégalais hein, il est sympa il parle comme un sage, on dirait Pape Diouf .
Il y a un Franprix un peu plus loin sur le boulevard j'y suis aller pour chercher du café, je marche avec mon masque et là à quoi 50 mètres je croise un clochard qui me dit :"Bonjour, Latrickisfalone belle journée hein?"
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ce genre d'histoire mamène
La chute, putain, je ne m'y attendais pas. L'enculé de cambrioleur lui a fait perdre son travail, et son logement.
Les temps sont durs pour les gentils.
On peut aussi rouler des splifs avec la mouille de nos sdps.

Edit: Jolie petite histoire.
Elle rend triste ton histoire. J'espère que ça ira pour Jean-Louis, mais on sait tous les deux que c'est trop hostile là dehors pour les gens comme lui.
@Sebordel: malheureusement, il y a vraiment peu de chances qu'il retrouve un truc stable...
Si le mec est effectivement a la rue, sans hébergement, tu peux lui dire de contacter le 115, qu'il fasse une demande d'hébergement d'urgence, qu'il peut aussi demander une maraude alimentaire et aussi demander le samu social via le 115. Ils pourront l'orienter vers des accueils de jours, le mettre en lien avec des assistantes sociales pour l'aider à faire des demandes de logement.
Le mec dit qu'il vient réparer la clim et il l'aide à descendre des cartons... Trop bon trop con
@MrMalou: Pour le coup, sans méchanceté aucune, si on s'en tient au récit... C'est surtout trop con, trop con malheureusement.
Une jolie histoire triste, les gentils ont toujours tort...
c'est beau putain.
Putain, belle "pas cool story"
"parfois fois" bravo génie de l'orthographe
@Blakcat: "Ou même une star de l'orthographe comme moi. Bref revenons à Jean Louis qui comme je le disait"
Je disait
JE. DISAIT.
@Papisnake: être gentil c'est mal m'voyez
C'est triste, mais bien raconté. Y'a un truc, écris un bouquin là dessus, et donne les royalties à Jean-Louis.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Une phrase, un paragraphe. Putain mais fait un effort, merde...
Ah et sinon: n'oublie pas de préciser à quel moment on doit commencer à en avoir quelque chose à foutre...parce que là, franchement, je ne vois pas...
@blackbird: rebloque moi stp, t'es un vrai fils de pute
@Ixef: Des fois tu as des éclairs de génie putain
@blackbird: Toi t'es le genre de mec qui répare des clims la nuit tombée.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...