Build Café Racer/Brat

Bonsoir les chouals, j'ai vu qu'il y avait quelques box sur les Café Racers, je me demandais si quelqu'un s'était attaqué à un build de Café!

Je commence à bricoler ma Honda CM 125, une belle bouze acheté pour 450e à un papi qui l'a acheté en 1989 et s'en est occupé soigneusement depuis, (cf. la photo çi-dessous), sur la photo elle a juste le guidon de changé, mais j'ai commandé des pièces en Chines a des prix défiant toute concurrence (je ne vais pas m'étaler sur l'éthique et les petits chinois qui auront souffert pour ma moto...), une selle + feu stop/support de plaque + 4 clignos pour 100e livraison inclue.

__________________________________
Le résultat avec un peu d'espoir devrait ressembler à la photo en com, qui est donc une CM photoshoppé avec mes pièces et les modifs suivantes:

- Selle changé pour une selle Brat (en effet j'ai mis Café Racer pour faire un titre raccoleur, mais un puriste aurait raison de dire qu'une selle plate, et position de conduite relativement droite correspondent plus à un Brat qu'autre chose).

- Garde boue arrière et cadre rétrécie pour la nouvelle selle, feu stop+clignos changés

- Retourner la fixation du phare avant pour le rabaisser, rabaisser les compteurs et idéalement les changer après

- Peinture reservoir et moteur

- Je veux aussi mettre des bandes sur les pots, c'était chiant à toshop donc j'ai pas fait
__________________________________

J'ai choisie cette moto parcequ'elle vaut rien, et c'est de la mécanique incassable. De plus, c'est quand même un twin, au ralenti elle fait un bruit marrant et elle à deux échapements courts assez sympas d'origine, et c'est le genre de truc que je préfère pas toucher.

Je vais pas mentir, c'est aussi parceque j'ai passé le permis 125 à 16 piges et ni le courage, ni l'argent de passer le gros cube. Ça me fait tout drôle de rouler la dessus parceque j'avais une bombinette débridé de 34cv 2t italienne (Cagiva Planet de 2004) avant, qui se conduisait comme une merveille, autant dire que la c'est pas la même chose. (Après les 7-8L/100km de la Cagiva, du SP98 mélangé à de la pure huile HTX 2T de Elf, ça faisait mal au porte-feuille)

Achat voiture plaisir (suite épisode 2)

Pour faire suite à cette box > https://choualbox.com/WowSZ
Mes recherches avancent, j'ai bien pris tous vos arguments et j'ai testé plusieurs automobiles d'occasion qui se rapprochent de ma recherche initiale:

Roadster MG : look super, style anglais qui en jette, consommation raisonnable et j'avais l'opportunité de faire une super affaire sur une occaz près de chez moi. Mais je ne suis pas allé plus loin, cela reste un peu loin de mon goût. Et puis je n'aime pas les problèmes d'étanchéités des capotes non rigides.

Mazd : ok sur tous les points évoqués en commentaires, mais je n'accroche pas. Je n'ai pas l'impression de me faire plaisir dans ces automobiles. Manque certain de caractère en ce qui me concerne.

Cooper S : j'ai testé cette automobile, une bombe, un plaisir certain de conduite mais il me manque un truc : j'habite près de la mer à Bordeaux, et l'idée d'un cabriolet me tente bien.

BMW Z3 : je n'aime pas BMW
BMW Z4 : inabordable et je n'aime toujours pas BMW, même si le Z4 est mignon.

Audi TT : un temps tenté, le marché de l'occasion est saturé de 3ième et 4ième mains qui n'inspirent pas confiance avec des mecs qui n'ont pas les moyens d'entretenir ce genre de véhicules.

Mercedes SLK: ok ça peut passer pour une voiture de SDP urkrainienne, mais ça reste le meilleur compromis en ce qui me concerne à savoir :
- prix abordable
- fiabilité moteur (pour le 200 Kompressor en tout cas)
- toit rigide capote en dur (électrique)
- choix en occasion
- consommation raisonnable

je vais donc voir ce soir ce modèle : SLK 200 Kompressor 2003 163 CV, 03/03/2003 129 000 KM pour 7500€

S65 AMG Coupé V12 - Bijoux du jour

Aujourd'hui j'ai reçu ça dans mon stock, autant vous dire que j'ai directement mis les plaques et fait un petit tour avec !

Un drift à 5k points?

Le mec qui pilote est Mad Mike Whiddett, il vend du rêve avec sa Mazda, à regarder si vous voulez voir de la bonne glisse !

Achat voiture plaisir

Salut les fragiles !
J'ai bien envie de me faire plaisir sur une voiture en mode achat plaisir.
Je fais assez peu de kilomètres et j'en ai un peu marre de rouler avec mon Scénic 1l5 dci.
Du coup, je regarde depuis quelques mois pour l'achat d'une voiture sympathique pas trop onéreuse.
Mon budget oscille autour de 8k€, j'ai donc réalisé une petite shorlist.
Mes critères :
Intérêt fort pour un intérieur soigné, cuir et en très bon état. Après tout, c'est là qu'on y passe le plus de temps
Puissance : pas une priorité, je suis un fragile, je ne cherche pas la performance.
Fiabilité : un minimum quand même, même si cette auto ne reverra plus jamais de concessionnaire, je compte y faire l'entretien chez un mécano du coin.
Kilométrage : on sera de toute manière au dessus de 150 000km, mais cela m'importe assez peu, surtout sur de gros moteurs essence.

Mercedes CLK (année 2005) : j'ai été en voir plusieurs, je n'ai pas eu le coup de coeur, l'impression de conduire un bateau d'un autre temps.

Mercedes SLK : bien tenté, mais aucune idée de la fiabilité des équipements, surtout pour des modèles ayant déjà une dizaine d'années.

BMW Z3 ou Z4 : Autant la Z4 semble mignonne, autant j'ai toujours eu du mal avec BMW

Mini Cooper S : J'avoue, je n'avais jamais pensé à acheter ça jusqu'à ce que j'en essaie une, une vraie balle, mais bon, impossible, je ne suis pas une SDP !

Audi TT Quattro ou non : Sans doute le modèle qui offre le plus de choix en occasion et pas trop tape à l'oeil. Puis je rêvais de cette caisse quand j'avais 20 piges !

Des idées ?
Des retours fiabilité sur certains modèles / version ?

Le mans 88 Ligne droite de Mulsanne.

405 km/h top speed du circuit avant la mise en place des deux chicanes.
V6 PRV double turbo.
Quelques infos sur la WM P88
http://leroux.andre.free.fr/h3p8.htm

#1 10k MAX # FIAT UNO TURBO I.E

Sportive des années 80, les caractéristiques de notre petite fiat uno turbo sont révélatrices d’un temparement de feu :

– 1300 turbo injection et allumage electronique 8 soupapes,

– intercooler et radiateur d’huile de serie ,

– soupapes refroidies au sodium et les piston par jets d’huile,

des technologies pour l’époque issues de la F1, le tout pour tanquillement 105 ch et 15 mkg de couple, la couleur est annoncée.

Un jury composé de journalistes automobiles de toute l’Europe a élu la voiture Fiat Uno de l’année en 1983. Dans les documents remis à la presse, Fiat a annoncé qu’il était sur le point de lancer deux autres modèles Uno pour créer une gamme plus complète. L’Un était censé être une version automatique, et l’autre une version axée sur la performance.

Il s’est avéré que Fiat n’était pas tout à fait prête, et la version de performance n’a pas fait ses débuts qu’en 1985. Le délai de 24 mois a été noté par à peu près tous les médias en Europe à l’époque, mais l’attente en valait la peine.

La Uno Turbo ie a été l’une des petites sportives la plus sous-estimée de l’époque. Son principal argument de vente a été trouvé sous le capot: il a été alimenté par une cc 1301 moteur à quatre cylindres également trouvé dans la Ritmo (entre autres), mais il avait été soigneusement revu et très peu de pièces sont devenues interchangeables entre les deux.

MOTEUR

Pour commencer, les cylindres ont été répartis avec plus d’espace pour permettre un meilleur refroidissement. Entre autres innovations il y avait alors des soupapes d’échappement remplies de sodium, un radiateur d’huile, un refroidisseur intermédiaire air-air, pour n’en nommer que quelques-unes. Les changements ont en partie justifié le retard dans le lancement de la voiture mais ont surtout montré l’engagement de Fiat à faire en sorte que rien sous le capot n’ait été laissé au hasard.

Le quatre cylindres était équipé d’un turbocompresseur construit par les industries Ishikawajma Harima (IHI), ce qui lui donne une puissance de 105 chevaux à 5.750 rpm, et 15mkg de couple à 3200 tours. Ses perfs : de 0 à 100km/h en 8,3 secondes et une vitesse de pointe de plus de 192 km par heure sur le cinquième rapport.

Le carburant est injecté aux chambres de combustion par un Bosch LE Jetronic, système électronique d’allumage, ce qui explique dans le nom de la voiture: inizione elettronica qui est l’injection electonique en italien. Il s’agissait d’un concept novateur à une époque où une bonne partie de ses concurrents étaient encore aux carburateurs. Fiat a également équipé l’ie-Turbo avec un système Marelli-Microplex à allumage électronique qui utilise un microprocesseur.

COMPORTEMENT

La liste des caractéristiques standard inclus freins à disque tout autour, et le modèle spécifique à 13 « jantes montées sur des pneus Pirelli P6. Ils ont été largement jugés comme non adhérents et ont assez surpris de nombreux pilotes de l’époque.

Fiat a raidit la suspension et l’a abaissée d’environ 1.5cm, donnant à la voiture une conduite plus sportive et une position plus sportive. Le look a été complété par un kit carrosserie complet qui inclus des spoilers avant et arrière, passages de roues, phares antibrouillard. Le becquet arrière a été intégré dans un modèle compact Turbo spécifique faite de résine pour aider à garder le poids vers le bas. Le Turbo Uno fait pencher la balance à 840 kg, soit une augmentation d’environ 68 par rapport à une simple Uno 55.

INTERIEUR

L’atmosphère de performance continue « un peu » à l’intérieur. La Uno Turbo ie a eu une instrumentation très complète, des sièges spécifiques et un volant spécifique à quatre branches avec « Turbo ie » écrit sur le moyeu. Toutefois, les plastiques durs utilisés dans la voiture rappelle ses origines et une certaine recherche de l’économique, une impression qui est devenue d’autant plus évident avec le temps.

En dépit de ses revers, la Uno Turbo ie était une voiture particulièrement intéressante parce qu’elle offrait un moteur à » l’état de l’art » et avec un ensemble très abordable. Dans sa première année de production, la Uno Turbo ie coutait environ 70.000 francs en France. Cette même année, une Renault 5 GT Turbo coûtait 72.000 francs et une 205 GTI etait vendue pour 74 000 francs. La Golf GTI avait tous battu avec 77.000 francs pour une version deux portes.

Fiat a ajouté un ABS-like « antidérapants » à la liste d’options de la Turbo en 1988. Un an plus tard, la gamme entière Uno a été refondée à mi-vie. La Turbo ie a obtenu comme le reste de la gamme de nouvelles calandre, de nouveaux feux,ainsi que d’une trappe nouvelle faite de tôle au lieu de la résine.

La refonte a également permis de faire voir le jour à une nouvelle motorisation une 1372 cc à quatre cylindres avec un turbocompresseur Garrett T2, et un système d’injection plus moderne Bosch. Sa puissance etait alors portée à 118 chevaux et 16 mkg de couple, tandis que sa vitesse de pointe etait légèrement supérieure à la version 115ch.

La Turbo ie a servi de haut de gamme à la uno jusqu’à ce que l’arret de la production en Europe en 1993. A ce moment le marché des compactes sportives en Europe avait commencé sa chute libre, mais Fiat a conservé son 1372cm3 à huit soupapes dans la version GT de la nouvelle Punto, où il developpait 136 chevaux.

Les uno turbo ont été de bonnes bases en preparation et le sont encore aujourd’hui. C’est pourquoi elles sont quand même encore recherchées et constituent de bonnes petites sportives pas chères.


suite dans les coms

Vidéo de présentation de la supercar française Bugatti Chiron

Elle a un moteur W16 8,0 L à quatre turbos et développant 1 500 ch à 6 700 tr/min, en faisant la voiture de série la plus puissante du monde. Cette supercar est capable d'atteindre les 100 km/h en moins de 2,5 secondes, les 200 km/h en moins de 6,5 secondes et les 300 km/h en moins de 13,6 secondes, avec vitesse de pointe à... 420 km/h
prix: 2,4 millions €
Voir aussi pour plus de détails: http://choualbox.com/fvbjE

Golf MK2 par Boba Motoring (100-200 en 3s)

J'ai vu pas mal de tuning perf extrêmes sur base de Golf MK1/MK2 mais celui la est juste monstrueusement bien fait et efficace. Par Boba Kettler Motoring à Paderborn/Allemagne.

Le bloc moteur est celui du 2.0 TDI Z1, le reste dans les données techniques en bas
1230cv à 8000 trm @4.4 Bar - 4Motion et boite séquentielle. Autorisée à rouler sur route par le TÜV (CT Allemand).
http://www.boba-motoring.de/?knopf=2013datenblatt (données techniques)
http://www.boba-motoring.de/bilder/Boba2015/Boba13.gif (Dyno)
http://www.boba-motoring.de/bilder/Boba2015/Boba15.gif (données Racelogic sur le 100-200)

Top 3 accidents sur la "Nordschleife" 2015

#1: Course VLN
#2 et #3: Journées "Touristes"

Nürburgring Nordschleife. Pkoi on peut pas up des videos directement sur le g/auto-moto Mr le dictateur??