Malifik 98

Envoyer un message

Soucis de connexion

Bonsoir, je viens de me faire déco de battlenet. "Code d’erreur :BLZBNTBNA000003E8 (1118)"
impossible de me reconnecter, de plus certains sites ne fonctionnent pas, notamment facebook et battlenet.
j'ai redémarré mon pc et mon routeur,
j'ai coupé mon anti virus et mon pare feu,
Je n'utilise pas de vpn.
Aidez moi

j'ai croisé les "casseurs"

Hé bah ! Je ne savais pas que même à Dijon on accueillait ces petites salopes de casseurs !?

Assez facilement repérable, Jean Tarlouze possède un keffieh qu'il dispose sur son nez, un très gros manque de couilles et un fort instinct grégaire malgré son discoure anti-conformiste, ah oui ! Il faut s'avoir que Jean avec ses copains, ils courent plus vite pour fuir les fumis que pour engager le corps à corps, comme de bon moutons qui charge à vue mais qui se remémore que leur corps de lâche ne va pas le protéger longtemps des coup de matraques.

Le pire c'est qu'après, Jean tarlouze, qui a trébuché durant sa course haletante, s'étonne de se prendre les coups bien corsés d'un policier un peu énervé alors qu'il lançait des cailloux sur ce dernier, et toi, médias bien avisé, tu relégueras l'information en omettant le passage ou Jean, dit la victime à ce moment précis, à lui même agressé nos protecteurs armés, qui soit dis en passant encaissent pour les gouvernants pour lesquels Jean à voté...

Alors surtout épargnez vous les "oui mais eux il se bouge pou..." pour cassez des petits commerce, craché sur un état qui leur file leur RSA chaque mois, faire faire des heures sup au CRS tout en essayant de revendiquer une once de virilité alors qu'ils puent la lâcheté depuis qu'ils sont nées incapable de bouger si devant eux une femme se fait violer et le tout alors qu'il se prosternaient devant la police durant les attentats ?

Voilà, c'est tout pour moi, bisous.

TMTC frer

Aime si tu sais
Commente si... Putain j'me dégoute.

Bah moi ça me fait chier que Connor se barre.

Pour commencer, je sais bien que vous en avez rien à foutre de mon avis.

En attendant, Connor alimentait le site et supprimait ses djps si preuves apportées, ce qui n'est pas le cas de la vague de NewFag kikou qui arrive sur Choualbox. Parce qu'autant j'ai rien contre les NewFags mais je trouve ça normal qu'on les rabaisse, qu'on m'ai rabaisser et vous aussi, au moins ça a donné une valeur à notre présence sur le site...Là j'ai l'impression qu'on se tape de plus en plus de fragiles ici et qu'on ne peut même plus leur dire quoi que ce soit. Bref, ceci est un autre sujet.

Je suis sûr qu'on a tous ici pos des boxes de Connor et même s'il préférait souvent la quantité à la qualité, il à marqué les esprits et là je vois deux ou trois chacals qui le traitait de pointfag qui seront bien content de prendre sa place au "classement". (cette phrase va très certainement me valoir vos neg d'ailleurs) Je sais qu'il y a d'autre raisons au mépris de certains, en attendant je vois qu'un des piliers de Choualbox se casse, ajouté à ça la censure des boxes pseudo raciste (Coluche aurait été fière tiens) et ajouté aussi la vague de NewFags... Bref je me relis et j'ai l'impression de dire les derniers sacrements...
Pour moi Chouablox change, et c'est une conséquence de tout ça. Parce qu'il a toujours été critiqué et a toujours encaissé mais là...

Bref, son départ et tout ce que ça implique, ça me fais chier.

Balade nocturne.

Bonsoir très cher amis choualiens !
Etant un grand passionné de littérature épique, je m’en vais vous conter mon épopée de cette belle soirée de septembre, no fake tkt.

Pris d’une soudaine fringale, je me suis surpris à me diriger (nonchalamment de plus, ahah !) vers un authentique restaurant arabe (un kebab, pour les connards qui n’auraient pas compris).
Etonnant, étant un fervent défenseur de notre bonne cuisine française !
Quand soudain, un mécréant m’interrompit verbalement dans ma course ! Je ne compris pas tout de suite et le fis répéter :
- Plaît-il ?
- Jé di, va t’fair enculé !
Bien que très laid, je sentais que ce gueux avait besoin d’une oreille à son écoute.
Je m’en suis donc allé le rejoindre de l’autre côté de la route. (Ça rime t’as vu)
Il était accompagné d’une catin, probablement sa meuf, qu’il exposait dans une tenue de grosse chienne qui bouffe dla bite au ptit dèj et sans céréales (mais avec du lait si tu vois s’que je veux dire). D’une voix douce elle me susurra :
- Ta 1 blem trou dbal ?!
- Oh, rien de bien grave gente dame, il se trouve que j’avais une petite faim et que…
Le pleutre m’interrompit :
- Hé on sen ba lé ille-cou 2 ta vie mdr, va niké ton pèr !
La poufe pouffa, suivie de son disgracieux compagnon, je crus un instant qu’il se transformait… mais en fait non, il était juste encore plus laid. J’enchainai donc :
- A moins d’avoir une pelle ainsi qu’un gout prononcé pour la viande morte je ne pense pas pouvoir accéder à votre requête.
Après un lag de deux bonne minutes, je sentis l’air moqueur de ces deux serfs s’estomper. Le manant sembla prendre un air désolé et me bafouilla :
- Jsui dslé gro…
- Gros… gros ? GROS ?! QUI EST GROS ? Tu t’es vu tête de gland, porte plainte contre tes parents, l’autre pute prioritairement, ce silo à foutre que tu appelles communément, MAMAN !
Je m’en suis allé lui coller une branlée. Coup d’boule dans les dents, je chope son bras droit qu’il avait commencé à lever pour se défendre, je le tourne et le force à se mettre dos à moi, là je saisis son bras gauche puis, à l’aide de mon pied, je le force à se mettre à genou en tapant dans l’articulation. Je mets mon pieds au milieu de son dos, enfin je tire sur ses deux bras qui, d’abord se déboitent « clok », il crie, mais je tire encore… puis un déchirement, puis deux… Le tronc tombe inerte, il s’est évanoui le con.
Après quelques calembours à peine douteux réalisés avec les bras du bouseux, à sa gueuse je tendis la main… ahah, non je lui tendis vraiment MA main, avec un regard salvateur. Elle la saisit et sereinement je l’emmenai dans une ruelle pour lui péter le trou de balle. La laissant allongée là, ses trous béants prenant le vent moi criant : BUFFET A VOLONTE !
Je finis ainsi ma soirée le ventre aussi vide que mes couilles.
Bisous.

Je ne suis pas responsable de ridicules toute petites exagérations à certains passage*